Organisation Internationale de la Francophonie Agence universitaire de la Francophonie
Accueil > Actualités > Tests d’évaluation du niveau en français des instituteurs d’Haïti, 4-9 juin (...)
>

Tests d’évaluation du niveau en français des instituteurs d’Haïti, 4-9 juin 2009

Page publiée le 11 juin 2009, mise à jour le 26 juin 2009

JPG - 32.5 ko
Épreuve écrite du TCF
Un groupe d’instituteurs du Sud. Alliance française des Cayes, juin 2009

Une session du test de connaissance du français (TCF) a été organisée début juin à Haïti, dans les départements du Sud et du Sud-Est.

C’était la première fois que le TCF était utilisé en Haïti et cette session était également exceptionnelle du point de vue de l’effectif des candidats puisque les 502 instituteurs ciblés par la phase d’expérimentation d’IFADEM en Haïti ont été convoqués, et que 366 ont effectivement passé les épreuves. IFADEM avait de plus choisi de compléter les trois épreuves obligatoires (compréhension orale, maîtrise des structures de la langue et compréhension écrite) par les deux épreuves facultatives (expression orale et expression écrite).

Cette opération d’envergure a été réalisée grâce au partenariat d’IFADEM avec le Centre international d’études pédagogiques (CIEP). Sa coordination a été assurée sur place avec le Service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France (SCAC) et en collaboration :

  • pour l’organisation pédagogique, avec l’Institut français de Haïti (IFH), déjà centre de passation du TCF, et deux Alliances françaises, celle des Cayes et celle de Jacmel, qui venaient à cette fin d’être également agréées « centres de passation » ;
  • pour l’organisation logistique, avec le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), qui a mis à disposition des locaux dans les EFACAP [1], s’est chargé de la gestion des convocations, des déplacements et de l’hébergement des instituteurs, et a mobilisé les Directions départementales de l’éducation (DDE) du Sud et du Sud-Est pour le versement des indemnités journalières de logement, en leur fournissant pour cela un renfort en personnel.

L’accueil des instituteurs a été effectué simultanément sur quatre sites :

  • EFACAP de Mersan (Camp-Perrin), EFACAP de Carrefour-Joute (Saint-Jean-du-Sud) et Alliance française des Cayes pour les 214 instituteurs du département du Sud ;
  • EFACAP de Meyer (Jacmel) pour les 152 instituteurs du département du Sud-Est.
JPG - 36.4 ko
TCF en Haïti
Localisation des quatre sites ayant accueilli les 366 instituteurs.
Carte faite d’après une carte de Wikimedia Commons

Tous les instituteurs ont passé les épreuves collectives le 5 juin, par groupe d’une vingtaine répartis dans les différentes salles de cours des quatre sites.

JPG - 17.2 ko
Épreuve orale du TCF
Un instituteur du département du Sud-Est avec un examinateur de l’Alliance française de Jacmel. EFACAP de Meyer, juin 2009

L’épreuve d’expression orale, individuelle, a été organisée du 4 au 6 juin dans le département du Sud-Est, et du 4 au 9 juin dans le département du Sud. 21 examinateurs se sont relayés pour la faire passer : 11 professeurs des Alliances françaises des Cayes et de Jacmel et 10 inspecteurs des DDE du Sud et du Sud-Est. Ils avaient tous suivi une formation spécifique dispensée par le SCAC, le 20 mai à Jacmel et le 29 mai aux Cayes. Ils ont également, avec l’appui de 28 conseillers pédagogiques du MENFP, surveillé les épreuves écrites.

IFADEM a assuré le financement de l’opération : droits d’inscription des instituteurs aux 5 épreuves du TCF (le CIEP applique pour IFADEM un tarif préférentiel), participation à la prise en charge du personnel du SCAC, formation des 10 inspecteurs haïtiens, achat du matériel nécessaire, frais de transport, repas et logement…

À l’issue de la session l’ensemble des documents produits par les instituteurs — sur copies pour les épreuves collectives et sur enregistreurs numériques pour l’épreuve orale individuelle — a été expédié au CIEP, qui effectue la correction des épreuves du TCF selon une procédure standardisée. Le CIEP fera en outre une analyse spécifique des résultats de cette session, sur laquelle IFADEM se basera pour déterminer les compétences des instituteurs en matière d’enseignement du français à renforcer en priorité et pour orienter en conséquence la conception des contenus de la formation IFADEM en Haïti.

Notes

[1] Les EFACAP ont été mises en place à partir de 2003 dans le cadre du Plan national d’éducation et de formation (PNEF) et avec l’appui du Programme de renforcement de la qualité de l’éducation de base (PARQE) de l’Union européenne. Ce sont des écoles sélectionnées parmi les plus performantes et transformées en écoles modèles, dites Écoles fondamentales d’application (EFA), destinées à servir d’exemples-référents. Chaque école est par ailleurs dotée d’un centre de ressources pédagogiques, le Centre d’application pédagogique (CAP).


Haut de page   |   Plan du site   |   Aide à la navigation   |   Contacts   |   Mentions légales   |   Accès réservé