Organisation Internationale de la Francophonie Agence universitaire de la Francophonie
Accueil > Actualités > Parution de "La langue française dans le monde 2010"
>

Parution de "La langue française dans le monde 2010"

Page publiée le 14 octobre 2010, mise à jour le 7 juin 2011

À quelques jours du XIIIè Sommet de Montreux, l’Organisation internationale de la Francophonie publie son rapport annuel sur la langue française.

L’Observatoire de la langue française (OIF) présentait le 12 octobre son rapport annuel, préfacé par le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou DIOUF.

JPG - 17.1 ko
Télécharger la synthèse de La langue française dans le monde 2010

La Langue française dans le monde 2010 dresse un état des lieux des usages du français, dans la sphère privée, l’enseignement, les médias et l’action culturelle ou encore la diplomatie.

On y apprend par exemple que le nombre de locuteurs à progressé de 10% en trois ans : « ce sont près de 220 millions de personnes qui peuvent être définies comme francophones de façon certaine » dont la moitié se situent en Afrique. On y découvre aussi qu’« avec au moins 116 millions d’apprenants, le français est l’une des seules langues à être enseignée dans tous les pays du monde » [1].

En Afrique et dans l’Océan Indien ils sont 51,3 millions à apprendre le français comme langue étrangère soit 66,6% de l’effectif total. Ce qui permet aux auteurs du rapport de prévoir qu’en 2050 neuf francophones sur 10 seront africains. L’Administrateur de l’OIF en conclut que « le français va rester une grande langue internationale. (…) C’est en Afrique que son avenir va se jouer. »

Clément DUHAIME précise que ces chiffres encouragent la Francophonie à « continuer et à renforcer ses programmes en faveur de la scolarisation ».

Le rapport apporte d’ailleurs son éclairage sur la formation des maîtres :

En Afrique subsaharienne et dans l’Océan Indien, malgré la difficulté à maintenir un bon niveau de formation des enseignants dans un contexte de croissance démographique et de progrès de la scolarisation, le défi d’une meilleure articulation de l’apprentissage du français avec les langues africaines et créoles est en passe d’être relevé par la Francohonie grâce à des programmes spécifiques. La formation à distance des maîtres du primaire, avec le projet IFADEM, commence aussi à se déployer dans plusieurs pays. Globalement, la croissance des effectifs d’apprenants en français est significative et l’on observe une réelle demande de la part des pays non francophones de la région.

Frédéric BOUILLIEUX, directeur de la langue française et de la diversité culturelle et linguistique à l’OIF précise que l’ensemble des données recueillies amènera les acteurs de la Francophonie « à être les plus efficaces possible pour permettre à cette langue d’exister ».

Selon Alexandre WOLFF, responsable de l’Observatoire de la langue française, l’ouvrage permet « une meilleure connaissance partagée des données sur la langue et sert la réflexion stratégique des acteurs de la Francophonie ».

Réalisé avec l’appui des opérateurs francophones - l’Agence universitaire de la Francophonie, TV5 Monde - mais également le ministère des Affaires étrangères et européennes français, l’Institut de statistiques de l’UNESCO etc. La langue française dans le monde 2010 paraitra aux éditions Nathan le 21 octobre 2010.

Voir aussi

Le communiqué de presse de l’Organisation internationale de la Francophonie

L’avenir du français est en Afrique - En 2050, neuf francophones sur dix seront africains, un article de Christian Rioux paru le 12 octobre 2010 dans Le Devoir

La francophonie progresse, mais seulement en Afrique, Radio France Internationale (RFI), le 12 octobre 2010

Le français en progression dans le monde, Radio Canada, le 12 octobre 2010

Le français progresse en Afrique mais il décline en Europe, un article de Martine Jacot paru dans Le Monde le 13 octobre 2010


Haut de page   |   Plan du site   |   Aide à la navigation   |   Contacts   |   Mentions légales   |   Accès réservé