Organisation Internationale de la Francophonie Agence universitaire de la Francophonie
Accueil > Actualités > La formation IFADEM vue par les instituteurs béninois
>

La formation IFADEM vue par les instituteurs béninois

Page publiée le 10 décembre 2010

Lors du troisième et dernier regroupement en avril dernier, les instituteurs béninois qui suivaient la formation IFADEM étaient invités à répondre, de façon anonyme, à une enquête proposée par le Comité national et le Secrétariat exécutif.

Ils sont 542 à s’être prêtés à l’exercice, soit 97% de l’effectif total.

Analysées par une équipe de la chaire UNESCO en Sciences de l’éducation (Faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation - FASTEF de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar), leurs réponses au questionnaire permettent d’évaluer l’efficacité de la formation, des contenus, de l’accompagnement pédagogique et de l’appropriation du dispositif par les acteurs de terrain.

PDF - 2.8 Mo
Télécharger le rapport

Le rapport est organisé en six volets :

1. Typologie des enseignant-e-s d’IFADEM au Bénin
2. Les regroupements IFADEM
3. Les livrets et contenus de formation
4. Le tutorat
5. Pratiques de classes
6. Initiation à l’informatique et à Internet

L’équipe du FASTEF y indique notamment que "les enseignant-e-s IFADEM du Bénin semblent bien percevoir les enjeux de l’Initiative et s’inscrivent dans une dynamique d’appropriation des contenus et des démarches proposés". En effet, 97,2% d’entre eux disent avoir étudié les livrets régulièrement entre chaque regroupement et ils sont à plus de 90% satisfaits des contenus et de la structure des modules.

JPG - 37.2 ko
École primaire publique de Djègbé Centre (Abomey), avril 2010

Même si 18,3% des instituteurs interrogés pensent que les exercices ne sont pas faciles à mettre en œuvre avec les élèves, ils admettent quasi unanimement avoir modifié leurs pratiques de classe. L’appropriation la plus forte concerne la démarche de correction phonétique puisque 99,8% d’entre eux déclarent avoir intégré cette méthodologie à leur enseignement.

Enfin, les réponses aux questions sur l’atelier 3i révèlent à la fois un intérêt certain pour l’informatique et Internet - 97% envisagent de s’exercer à l’informatique quand ils en auront l’occasion - et la nécessité de consolider leurs acquisitions : ils sont 79% à savoir naviguer sur Internet mais 67% seulement savent envoyer un courriel et 45% télécharger un document.

L’ensemble des indications données dans le rapport, les analyses du FASTEF et la définition précise des profils visés par IFADEM sont autant de données qui seront prises en compte lors du déploiement de l’Initiative à de nouveaux départements.

Voir aussi

Évaluation par les enseignant-e-s d’IFADEM au Burundi


Haut de page   |   Plan du site   |   Aide à la navigation   |   Contacts   |   Mentions légales   |   Accès réservé