Organisation Internationale de la Francophonie Agence universitaire de la Francophonie
Accueil > Actualités > IFADEM en République démocratique du Congo
>

IFADEM en République démocratique du Congo

Page publiée le 4 mars 2011

Une première mission exploratoire, organisée en février 2011, lance le processus d’une expérimentation d’IFADEM en République démocratique du Congo (RDC).

Le coordonnateur IFADEM pour l’Organisation internationale de la Francophonie, Papa Youga Dieng, s’est rendu du 24 au 28 février 2011 à Kinshasa pour présenter l’Initiative aux autorités éducatives du pays et définir les modalités d’une expérimentation dans la région du Katanga.

Cette expérimentation pourrait être menée en partenariat avec la coopération belge francophone, Wallonie Bruxelles International et APEFE, qui avait déjà alloué en 2009-2010, une dotation spéciale de 300 000 euros à IFADEM. 

Rencontres

Le Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel de RDC, Maker Mwangu Famba, a réaffirmé la volonté de la RDC d’adhérer à IFADEM et a assuré que des procédures de reconnaissance de la formation seraient mises en œuvres.

La mission a permis de s’entretenir avec les responsables du Service National de la Formation (SERNAFOR) – qui pourrait devenir la structure porteuse d’IFADEM - la Direction Nationale des Programme et du Matériel Didactique et l’Institut Supérieur Pédagogique (ISP) de la Gombe.

Avec les responsables du projet SESAM (Services pour l’Éducation, les Savoirs et l’Appui à la Maîtrise et à l’usage du Français en RDC) mené par l’Ambassade de France, des possibilités de convergences ont été évoquées.

Perspectives pour IFADEM en RDC

Le choix des autorités éducatives s’est porté sur le Katanga, représentatif des défis posés par le secteur de l’éducation en RDC. La province, qui compte 33 387 enseignants dans le secteur primaire, a à la fois la plus forte population scolaire au primaire - 1 419 590 élèves, soit 14% de l’ensemble - et le plus faible taux brut de scolarisation du pays : 76,8%, pour une moyenne nationale de 90,3%.

Prochaines étapes

Une nouvelle mission de repérage terrain au Katanga et une mission d’expertise linguistique et didactique du Professeur Jean-Marie Defays de l’Université de Liège seront organisées en avril à Kinshasa et Lubumbashi. Elles permettront de définir les modalités d’un dispositif IFADEM en RDC : acteurs, public, structures et infrastructures, orientations didactiques, intégration des langues nationales, etc.


Haut de page   |   Plan du site   |   Aide à la navigation   |   Contacts   |   Mentions légales   |   Accès réservé