Organisation Internationale de la Francophonie Agence universitaire de la Francophonie
Accueil > Actualités > Visite officielle du Secrétaire général Abdou DIOUF en Haïti les 13 et 14 (...)
>

Visite officielle du Secrétaire général Abdou DIOUF en Haïti les 13 et 14 octobre 2011

Page publiée le 21 octobre 2011, mise à jour le 22 octobre 2011

Le Secrétaire général de l’OIF, Abdou DIOUF, était en visite officielle à Port-au-prince les 13 et 14 octobre où il a rencontré le président Michel Martelly et réitéré le soutien de la Francophonie à Haïti.

Au cours d’un entretien avec le Nouvelliste, le Secrétaire général a rappelé les grands axes d’action de la Francophonie en Haïti :

« Nous travaillons en collaboration avec les autorités haïtiennes et les partenaires internationaux en faveur de la consolidation de la démocratie et du renforcement de l’État de droit, de la mise en œuvre d’actions ciblées en matière d’éducation, d’enseignement supérieur et de refonte institutionnelle. La Francophonie n’est pas un bailleur de fonds. Elle intervient là où ses projets peuvent apporter une valeur ajoutée par rapport à ce que font les autres partenaires. »

La visite d’une école pour la petite enfance est l’occasion de rappeler l’implication des opérateurs francophones dans les domaines éducatifs, et notamment le lancement de la formation IFADEM dans les départements du Sud et du Sud-Est.

JPG - 49.6 ko
Visite dans une école publique de Port-au-Prince, le 13/10/2011 (Image in studio/OIF)

« Malgré la catastrophe survenue en janvier 2010, et les conditions de travail particulièrement difficiles qui en ont découlé, les activités de la phase d’expérimentation d’IFADEM en Haïti ont pu se poursuivre par des actions très concrètes. Les espaces numériques d’IFADEM, aménagés aux Cayes et à Jacmel, inaugurés successivement en 2010 et 2011, seront désormais des lieux d’initiation des instituteurs aux TIC. Et à ce jour, 419 enseignants ont participé au premier regroupement d’IFADEM en Haïti : 245 aux Cayes et 174 à Jacmel, soit 83,8% de l’effectif prévu au départ.

Le bilan de ce premier regroupement est positif, non seulement grâce à la présence massive des instituteurs, mais aussi grâce à l’engagement des formateurs et tuteurs, à la qualité de la coordination assurée par tous les partenaires et à l’intérêt renouvelé des autorités haïtiennes. »
(Discours de M. Abdou Diouf - Port-au-Prince, 13 octobre 2011)

Voir aussi

Abdou Diouf réitère le soutien de la Francophonie à Haïti, Haïti Libre


Haut de page   |   Plan du site   |   Aide à la navigation   |   Contacts   |   Mentions légales   |   Accès réservé