Organisation Internationale de la Francophonie Agence universitaire de la Francophonie
Accueil > Présentation de l’initiative > Dispositif pédagogique
>

Dispositif pédagogique

Page publiée le 21 mai 2009, mise à jour le 28 août 2012

IFADEM est un « dispositif » novateur, un système de formation ou d’apprentissage alliant méthodes pédagogiques, moyens techniques, contenus de formation, ressources humaines locales, apport d’expertises internationales et surtout interactions organisées entre ces différentes composantes.

L’initiative peut se décliner en trois niveaux :

  • le niveau international est celui du co-pilotage par l’OIF et l’AUF et de la réalisation du site Internet de l’initiative, avec notamment la mise à disposition de ses contenus pédagogiques libres de droits ;
  • le niveau national — dans chaque pays impliqué — est celui de la gestion pédagogique et administrative du dispositif dans le pays, de la production des contenus et de la mise en œuvre des conditions de reconnaissance de la formation par les autorités de tutelle ;
  • le niveau opérationnel — dans les régions choisies par chaque pays — est celui de la mise en œuvre et de l’animation du dispositif de formation.

 Études préalables

Pour concevoir son dispositif de formation à distance, IFADEM s’est attachée à analyser les initiatives antérieures, qu’elles aient été réalisées dans les pays du Nord, en Afrique francophone ou en Afrique anglophone.

Parmi les document étudiés figurent :

  • Note sur la formation à distance des enseignants de l’éducation de base (Jacques Wallet, Université de Rouen, janvier 2007) ;
  • La formation des enseignants en Afrique anglophone (Vis Naidoo, Commonwealth of Learning, juin 2007) ;
  • Les dispositifs de formation à distance des enseignants de l’école primaire en France (Claude Bertrand, Université d’Aix-Marseille, janvier 2008) ;

ainsi que les différents rapports concernant l’éducation en Afrique publiés par :

IFADEM a également organisé des missions dans les quatre pays choisis par la phase d’expérimentation, consulté les décideurs politiques et les autorités académiques locales et pris en compte les recommandations des référents scientifiques et des experts techniques associés au comité technique.

Pour mieux connaitre le niveau réel de connaissance du français par les enseignants, IFADEM organise le test de connaissance du français (TCF) du Centre international d’études pédagogiques sur des publics tests ou pour l’ensemble des instituteurs concernés par l’initiative comme cela a été le cas pour Haïti.

IFADEM peut ainsi déployer dans les pays un dispositif de formation, conçu en amont mais adapté chaque fois aux spécificités locales, en s’appuyant sur les comités nationaux.

 Parcours et supports de formation

IFADEM met en place une formation de 160 à 200 heures programmée sur 9 mois, dispensée principalement à distance mais rythmée par trois regroupements — en début, milieu et fin de formation — organisés, sur deux ou trois jours, pendant les vacances scolaires. Les instituteurs peuvent suivre la formation en parallèle à leurs activités de classe.

En dehors de ces regroupements, les instituteurs ne sont pas livrés à eux-mêmes et continuent d’être encadrés. Un tutorat de proximité, assuré tout au long de la formation à distance par des inspecteurs, des directeurs d’école ou des conseillers pédagogiques, permet d’accompagner les maîtres dans leur travail et de les réunir régulièrement par petits groupes.

La formation IFADEM fait l’objet d’une reconnaissance officielle et est prise en compte dans le cursus de formation des instituteurs, ou pour leur avancement professionnel. Une évaluation à l’issue du dernier regroupement est organisée par le ministère de l’éducation pour vérifier si les objectifs de la formation ont bien été atteints.

Chaque instituteur inscrit à la formation IFADEM reçoit en dotation pédagogique :

  • les supports de formation IFADEM produits spécifiquement dans chaque pays par les rédacteurs de contenus. Ils sont constitués de cinq à six livrets imprimés correspondant aux différents modules de la formation et, selon les besoins, des ressources audios enregistrées sur un baladeur MP3 ;
  • un dictionnaire et une grammaire ;
  • certains supports exploités dans le parcours de formation (par exemple les "cartes à parler" Leuk le lièvre au Bénin).

Une déclinaison des livrets imprimés est également proposée sur une plateforme d’enseignement à distance (Moodle) avec des activités d’apprentissage spécialement adaptées. Les contenus de formation sont donc en accès libres pour toutes les institutions de formation des maitres.

En outre, IFADEM propose aux instituteurs en formation, au moment des regroupements, de suivre une initiation à l’informatique et à l’Internet d’une durée totale de 15 heures.

Une enquête, soumise aux instituteurs à la fin de leur parcours, permet d’évaluer l’efficacité de la formation, des contenus et de l’accompagnement pédagogique, son appropriation par les acteurs de terrain, etc.

Les instituteurs participent ainsi à l’évaluation entreprise par les opérateurs francophones.

IFADEM permet enfin à chaque pays de se doter d’un site web pédagogique national. Les comités nationaux favorisent la création de contenus pédagogiques comprenant des exercices, activités ou examens empruntés aux écoles nationales et adaptés pour une utilisation interactive.

 Acteurs de terrain

Les acteurs de terrain mettent en œuvre et animent le dispositif pédagogique. Ils sont principalement recrutés parmi les professionnels du ministère en charge de l’éducation. Ils sont appuyés par des experts techniques internationaux et par les responsables des infrastructures de la Francophonie de terrain : campus numériques francophones, espaces IFADEM. Ces acteurs reçoivent plusieurs formations destinées à les faire maitriser de nouvelles méthodes pour l’apprentissage du français et/ou le suivi d’un dispositif de formation à distance.

JPG - 111.2 ko
Les acteurs de terrain (schéma)

Rédacteurs de contenus

Les rédacteurs de contenus conçoivent le programme de la formation IFADEM pour les instituteurs de leur pays et produisent les modules pédagogiques correspondants. Ils forment les animateurs et les tuteurs à l’utilisation de ces ressources et organisent leurs tâches.

Chaque comité national identifie un groupe de rédacteurs de six à dix personnes compétentes en didactique du français et en confie la responsabilité à l’un deux. Le ministère de tutelle garantit la disponibilité des rédacteurs.

Les rédacteurs de contenus travaillent en liaison avec les experts techniques internationaux. IFADEM organise à leur intention des ateliers de renforcement de capacité, d’une part en linguistique et d’autre part en ingénierie de formation à distance.

Animateurs

Les animateurs prennent en charge la partie de la formation des maîtres qui se déroule lors des journées de regroupement.

Le dispositif prévoit deux animateurs pas module de formation. Ils sont identifiés par les rédacteurs de contenus et les experts techniques internationaux. Il peut s’agir des rédacteurs eux-mêmes, ou d’autres personnes : conseillers pédagogiques, professeurs de français du secondaire, inspecteurs, linguistes de l’université…

Des animateurs spécialisés se chargent de l’initiation à l’informatique et à l’Internet (Ateliers 3i). Ils sont recrutés le plus souvent dans les universités locales et forment les instituteurs à l’utilisation d’un ordinateur, aux principaux logiciels de bureautique, à la navigation et à la communication sur Internet.

Tuteurs

Les tuteurs interviennent durant la partie de la formation des maîtres qui se déroule à distance. Ils prennent chacun en charge un groupe d’une trentaine d’instituteurs, constitué sur la base de la proximité géographique. Ils en assurent l’encadrement pédagogique, veillent à la bonne progression de l’appropriation des modules de formation et fournissent aide et conseils. Ils peuvent, entre les grands regroupements relevant des animateurs, organiser et animer des mini-regroupements.

Les tuteurs sont identifiés parmi le personnel d’encadrement des maîtres : directeurs d’école, inspecteurs communaux… Leur effectif est fixé en fonction de l’organisation administrative locale.

Ils sont formés à l’utilisation des modules de formation IFADEM de leur pays par les rédacteurs de contenus, suivent les ateliers IFADEM d’initiation à l’informatique et à Internet et une formation à l’ingénierie de formation à distance. Ils sont réunis pendant une semaine avant le début des grands regroupements, pour une présentation détaillée du dispositif de formation et de leur rôle lors du premier regroupement, puis pour une concertation avec les animateurs lors des regroupements suivants.

Experts contenus Internet

Les experts contenus Internet sont chargés des sites Internet pédagogiques IFADEM.

Chaque équipe nationale d’experts détermine, en concertation avec le comité national et le secrétariat exécutif, les contenus à proposer. Elle assure aussi bien la collecte et la sélection de ressources qui existent déjà que la conception et la rédaction de nouvelles ressources. Les experts contenus scénarisent et didactisent les ressources pour en faire des contenus d’auto-formation accessibles sur Internet. La mise en ligne technique est ensuite confié aux Campus numériques francophones.

Chaque équipe est constituée de cinq à six personnes identifiées parmi les personnels d’encadrement des maîtres motivés par ce type de production, et formées à l’édition numérique et à la structuration de cours en ligne.


Haut de page   |   Plan du site   |   Aide à la navigation   |   Contacts   |   Mentions légales   |   Accès réservé