Organisation Internationale de la Francophonie Agence universitaire de la Francophonie
Accueil > Présentation de l’initiative > Opérateurs et partenaires
>

Opérateurs et partenaires

Page publiée le 22 septembre 2009, mise à jour le 4 mars 2011

Pour atteindre les objectifs fixés pour IFADEM, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) ont réuni leurs moyens, leurs savoir-faire et mobilisé un ensemble de partenaires.

L’Agence universitaire de la Francophonie et l’Organisation internationale de la Francophonie n’avaient auparavant jamais travaillé ensemble sur une initiative d’une telle ampleur. Les deux opérateurs ont investi chacun 1,5 millions d’euros sur trois ans et se sont entendus sur les structures de gouvernance d’IFADEM en ayant le souci constant de ne pas créer une administration supplémentaire mais au contraire de s’appuyer sur leurs ressources existantes : direction de l’Éducation et de la Formation pour l’OIF, directions de l’Innovation et de la Langue française ainsi que sur les Campus numériques francophones (CNF) pour l’AUF.

La gestion bipartite de l’initiative est précisée et formalisée dans un protocole d’accord signé le 7 octobre 2008 par l’OIF et l’AUF.

Pour atteindre leurs objectifs, l’OIF et l’AUF disposent d’un certain nombre d’atouts :

  • leur longue expérience de la conduite de projets de coopération avec les pays francophones donne sens et visibilité à une véritable Francophonie de terrain, solidaire et résolument moderne ;
  • leur statut d’opérateurs les mandate pour aider les responsables des pays du Sud dans le choix et le déploiement de systèmes innovants, conformes aux attentes et aux besoins ;
  • la complémentarité de leurs activités leur permet de couvrir la totalité des secteurs sur lesquels se déploie IFADEM ;
  • leur maîtrise des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE) les légitime pour mettre en place un dispositif de formation à distance de grande envergure.
JPG - 117.7 ko
La gestion bipartite de l’Initiative (schéma)

 Organisation internationale de la Francophonie

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) regroupe 56 États et gouvernements membres et 14 observateurs répartis sur les cinq continents, rassemblés autour du partage d’une langue commune : le français. Elle mène une action politique en faveur de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme et anime dans tous les domaines une concertation entre ses membres. Elle apporte à ses États et gouvernements membres un appui dans l’élaboration ou la consolidation de leurs politiques sectorielles. Elle mène des actions de coopération multilatérale, conformément aux grandes missions tracées par le Sommet de la Francophonie.

 Agence universitaire de la Francophonie

L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) est depuis 1989 un opérateur de la Francophonie institutionnelle. Partenaire des établissements d’enseignement supérieur et de recherche qui ont choisi le français comme langue d’enseignement, elle propose des programmes de coopération visant notamment à soutenir la recherche, l’enseignement en français et l’accès à l’information scientifique et technique. Elle fédère aujourd’hui un réseau de 710 établissements [1] répartis sur tous les continents, dans 85 pays dont 53 sont membres de l’OIF.

 Les partenaires d’IFADEM

JPG - 7 ko

CONFEMEN

La Conférence des ministres de l’Éducation des pays ayant le français en partage (CONFEMEN) conseille l’OIF et l’AUF sur les orientations stratégiques d’IFADEM. Elle est le relais privilégié de l’OIF et de l’AUF pour une information précise et complète des États et gouvernements membres de l’OIF sur l’avancement d’IFADEM. 

JPG - 5.3 ko

TV5 Monde

TV5 Monde, la télévision des télévisions francophones, à laquelle sont abonnés les Espaces IFADEM, constitue une source de supports cultuels, pédagogiques et de formation complémentaires à ceux de l’initiative.

JPG - 8.1 ko

Res@TICE

Le Réseau de chercheurs en technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (Res@TICE), pour l’expertise sur la formation à distance ;

Pôle Didactiques des langues

JPG - 5.2 ko

Le Pôle Didactiques des langues pour l’expertise sur l’enseignement / apprentissage des langues ainsi que sur les dispositifs, les supports et les politiques linguistiques des systèmes éducatifs.

JPG - 5 ko

RIFEFF

Le Réseau international francophone des établissements de formation de formateurs (RIFEFF) pour l’alimentation du catalogue de ressources IFADEM,

CIEP

JPG - 18.6 ko

Le Centre international d’études pédagogiques (CIEP), établissement public français, dont le Test de connaissance du français (TCF), test de niveau linguistique standardisé, est utilisé par IFADEM pour évaluer le niveau de connaissance en français des instituteurs. L’analyse des résultats du TCF est utilisé pour adapter en conséquence le programme des formations.
Le CIEP applique des tarifs préférentiels pour les droits d’inscription des candidats présentés par IFADEM et procède à une analyse des résultats spécifiquement adaptée aux besoins de l’initiative. Au Bénin et au Burundi, IFADEM a favorisé et financé la possibilité pour des institutions universitaires locales (Centre Béninois de Langue Étrangère, CEBELAE au Bénin ; Centre d’études des langues, CELAB au Burundi) de devenir centre de passation du TCF.

Fondation Lagardère

JPG - 2.8 ko

La Fondation Jean-Luc Lagardère offre à l’OIF 100 000 exemplaires du Dictionnaire Universel, édité par Hachette, l’OIF et l’AUF, permettant ainsi de mener l’opération "Un dictionnaire par enseignant-e" dans les trois pays d’Afrique où l’initiative est expérimentée.

Ministère québécois des Relations internationales

Le ministère des Relations internationales du Québec (MRI) contribue chaque année au Fonds multilatéral unique (FMU) de la Francophonie.
En 2007, il alloue 400 000 dollars canadiens à IFADEM. 

JPG - 2.8 ko

Communauté française de Belgique

La Communauté française de Belgique qui apporte chaque année une contribution au Fonds multilatéral unique (FMU) de la Francophonie a alloué, par l’intermédiaire de Wallonie Bruxelles International, une dotation spéciale de 300 000 euros à IFADEM pour 2009-2010. Cette somme est consacrée à l’expérimentation d’IFADEM au Burundi.
En 2011 la CFB envisage un financement complémentaire pour le déploiement du dispositif sur tout le territoire burundais et pour l’expérimentation d’IFADEM en RDC.

DANIDA

JPG - 7.2 ko

L’Agence danoise pour le développement international, coordonnatrice du groupe des partenaires techniques et financiers pour l’éducation au Bénin jusqu’en 2009, a financé et construit le bâtiment qui accueille l’Espace IFADEM à l’École Normale d’Instituteurs (ENI) d’Abomey.

JPG - 3.3 ko

Ministère français des Affaires étrangères et européennes

En Haïti, le Test de connaissance du français (TCF) a été organisé en partenariat avec l’Institut français de Port-au-Prince et les Alliances françaises de Jacmel et des Cayes.

À Madagascar le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France met à disposition d’IFADEM une experte - linguiste qui accompagnera le travail des rédacteurs de contenus.

Notes

[1] Nombre au 15 septembre 2009.


Haut de page   |   Plan du site   |   Aide à la navigation   |   Contacts   |   Mentions légales   |   Accès réservé