Organisation Internationale de la Francophonie Agence universitaire de la Francophonie
Accueil > Bénin > État des lieux
>

État des lieux

Page publiée le 26 septembre 2008, mise à jour le 1er septembre 2010

JPG - 16.3 ko
Localisation du Bénin
Source : Wikimedia Commons

Le Bénin se situe en Afrique de l’Ouest, compte un peu plus de 7 800 000 habitants, dont près de la moitié ont moins de 18 ans, et couvre une superficie de 112 000 km2.

Indépendante en 1960, la république du Dahomey devient le Bénin en 1975. Depuis 1989 et la fin de la période marxiste, le Bénin est l’un des pionniers du multipartisme en Afrique, pratique l’alternance et élit démocratiquement ses Présidents. Le Président de la République actuel est le professeur Boni Yayi, ancien président de la Banque ouest-africaine de développement.

Démocratique, le Bénin reste un pays très pauvre, classé 163e sur 177 dans le Rapport mondial sur le développement humain 2007/2008. Sa situation économique s’améliore cependant avec une inflation contenue à 3 % et un taux de croissance réel du PIB à 4,6 % en 2007.

Selon la Banque mondiale, le Bénin serait en mesure d’atteindre d’ici 2015 le deuxième des huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), à savoir l’éducation pour tous (EPT), du moins pour les garçons. Le taux brut de scolarisation est passé de 49 % en 1991 à 86 % en 2002 [1]. Avec l’établissement de la scolarité gratuite en 2005, le nombre d’élèves a dépassé le million en 2007, pour 8 707 écoles publiques et 1 476 écoles privées.

Le gouvernement béninois, avec l’aide des coopérations internationales, notamment celles du Danemark et de la France, a pu relancer un programme de formation des enseignant-e-s à travers la construction de six nouvelles École Normale d’Instituteurs (ENI). Pendant plus de dix ans, la formation initiale des enseignant-e-s de la maternelle et du primaire avait été suspendue et le déficit croissant d’enseignant-e-s qualifié-e-s n’a pas été sans conséquences sur les résultats de l’apprentissage des élèves.

D’après une note de l’UNICEF sur le programme Éducation du Bénin, l’offre reste cependant insuffisante en termes de nombre de classes, de nombre d’enseignant-e-s — dont plus de la moitié ne sont pas qualifiés — et de matériel didactique. L’objectif de 50 élèves par classe n’est pas atteint, l’effectif est souvent de 80 élèves et plus. Il y a également persistance de pesanteurs socioculturelles défavorables à la scolarisation des filles.

L’arrivée massive des enfants dans les classes depuis l’instauration de la gratuité de l’enseignement primaire rend urgente la mise en place de dispositifs spécifiques, et l’importance du taux d’échec en fin de cycle primaire oblige à traiter l’inadéquation du système éducatif primaire face aux besoins des élèves.

De ce point de vue la formation IFADEM, destinée aux instituteurs, permettra non seulement une valorisation de leurs compétences professionnelles en matière d’enseignement du français, mais peut en partie répondre à la situation d’échec à laquelle le Bénin doit actuellement faire face.

Pour en savoir plus

Notes

[1] Fonds africain de développement. Rapport d’évaluation, République du Bénin – Projet Education IV, 2002.


Haut de page   |   Plan du site   |   Aide à la navigation   |   Contacts   |   Mentions légales   |   Accès réservé